Vulnérabilités en Occitanie

Les Small Multiple de Choroplèthes présentés ci-après cartographient la précarité de l'emploi au sein des populations les plus vulnérables des quartiers prioritaires en territoire Occitan. En effet, ces données illustrent le dernier rapport publié par l'Observatoire des Territoires en 2021 (Agence Nationale de la Cohésion des Territoires) traitant de la sous-représentation des femmes et des étrangers vivants en quartiers prioritaires sur le marché du travail. Le taux d'activité des femmes y est ainsi inférieur de 16,2 points par rapport à celui des hommes. En particulier, près d'une femme sur deux est en inactivité contre une femme sur trois dans les quartiers environnants. Le sur-chômage touche également les étrangers où un sur trois seulement, en moyenne, est déclaré actif en périphérie toulousaine, avec moins d'un sur quatre à Rangueil. En outre, cet arrêt sur image témoigne d'une persistence du chômage et du sous-emploi structurel au sein des quartiers prioritaires, chômage que la loi de Programmation pour la Ville et la Cohésion Urbaine promulguée en 2014 visait pourtant à atténuer.